Réfléchir et méditer avec Jürgen Moltmann

Découvrir ses textes, sa vie et son oeuvre

Jürgen Moltmann

Pourquoi ce site ?

Pourquoi lire Moltmann

13 sept. 2011

Notre vie spirituelle, notre mode de relation avec Dieu, dépendent pour une part de nos représentations. Et évidemment, en premier lieu, de notre représentation de Dieu? Mais de bien d’autres représentations aussi : la manière dont nous percevons l’œuvre de Dieu, son projet pour l’humanité, notre vision de l’homme et de ceux qui nous entourent, notre conception de l’église, nos rapports avec la société, la nature, etc.. Si nos représentations sont incertaines, ou pires, empreintes de contradictions internes, si elles portent inquiétude et agressivité, alors notre vie spirituelle en souffrira.

Bien sûr, ces questions ne sont pas nouvelles. Et, par la grâce de Dieu, au long des années, la sagesse grandit lorsque la lecture biblique s’accomplit dans l’inspiration de l’Esprit et dans le partage avec d’autres chrétiens.

Cependant, selon les milieux, selon les époques, des représentations collectives circulent. Elles viennent parfois d’un passé lointain et sont issues de la culture correspondante. Elles sont codées, reproduites, diffusées à travers des systèmes de pensée. Les historiens peuvent nous dire que certaines de ces croyances ont eu pour effet : la peur, la violence, la domination, et en retour, par opposition, des réactions parfois excessives jusqu’à l’incrédulité et à l’athéisme.

Lire plus

Blog Moltmann

Ce blog a été créé en 2011 par Jean Hassenforder dans la perspective indiquée dans le texte : « Pourquoi lire Moltmann ? ». Dans sa forme esthétique et technique, il a été réalisé par Timothée Huck. Jusqu’en 2015, dans son travail de conception, Jean Hassenforder a travaillé avec l’accompagnement de Peter Bannister.  En 2017, le temps est venu de renouveler la présentation et la conception de ce blog. Ce renouvellement a été inspiré par David Gonzalez, tout particulièrement dans sa forme artistique puisque David est l’auteur de l’illustration. Catherine Jégu a réalisé le projet et en gère le fonctionnement. Nous souhaitons que ce blog contribue à faire connaitre la pensée théologique de Jürgen Moltmann en francophonie  et à lui permettre de porter des fruits dans une approche participative.

J H
Janvier 2019

ACTUALITÉS

Pour une vision holistique de l’Esprit

Avec Jürgen Moltmann et Kirsteen Kim

Selon les chemins que nous avons parcouru, le mot Esprit peut évoquer une résonance différente. Ce peut être l’évocation d’un groupe de prière où l’Esprit porte le désir de vivre en harmonie avec Jésus, avec Dieu et d’entrer dans un mouvement de louange. Pour d’autres, c’est ce qui est dit du Saint Esprit dans la vie d’une église. Et puis, pour ceux qui se disent « spirituels et pas religieux », ce peut être reconnaitre une présence au delà de la surface des choses, une expérience de vie. Quoiqu’il en soit, dans une perspective chrétienne, il y aujourd’hui une attention croissante portée à l’Esprit Saint. Et on sort des sentiers battus. L’Esprit Saint n’est plus seulement observé dans l’Eglise. On le voit à l’œuvre dans l’humanité, dans la nature, dans toute la création.

Partager le mouvement actuel de la théologie qui dépasse les cloisonnements et les barrières et met en évidence l’œuvre de l’Esprit, c’est nous aider à reconnaître la présence divine dans le monde, dans l’univers, porteuse d’amour, de vie, de libération. Cette prise de conscience d’une présence active de l’Esprit, bien au delà des frontières des églises est relativement récente. Dans cette transformation du regard, un rôle majeur a été exercé par le théologien, Jürgen Moltmann, à travers la publication de son livre : « L’Esprit qui donne la vie » (1). Sa pensée est présente sur ce blog (2). Pourquoi donc revenir ici sur ce thème ? De fait, Moltmann ayant ouvert la porte d’une théologie de l’Esprit (3). Celle-ci se développe aujourd’hui à l’échelle mondiale. Un livre vient à nous informer à ce sujet en mettant en valeur des mouvements significatifs. Là aussi, c’est un dépassement des frontières. Ce livre : « Holy Spirit in the world. Global conversation » (4) est écrit par Kirsteen Kim ; une théologienne dont l’itinéraire est lui-même international puisqu’elle-même, anglaise, s’est mariée à un coréen, a enseigné en Corée et en Inde, et, de retour en Angleterre, a été invitée à enseigner à la faculté Fuller aux Etats-Unis.

Le livre de Moltmann sur l’Esprit est paru d’abord en allemand en 1991 : « Das Geist des lebens. Eine Ganzheiliche pneumatologie », puis en anglais : « Spirit of life. An universal affirmation » (1992), enfin en 1999 en français : « L’Esprit qui donne la vie. Une pneumatologie intégrale » (1). Le terme : pneumatologie, bizarre à priori pour le non spécialiste, est issu de « pneuma », en grec, esprit. Les différents titres, dans leur spécificité linguistique rendent compte du contenu de l’ouvrage. Nous retenons ici le terme : « ganzheitlich » qui peut être traduit en terme de : « holistique », une approche globale, unifiante. Cette démarche est mise en valeur par Kirsteen Kim lorsqu’elle écrit : « Moltmann élargit la théologie de l’Esprit lorsqu’il associe l’Esprit avec la vie, non pas « la vie contre le corps », mais « la vie qui apporte la libération et la transfiguration du corps » et en considérant le rôle de l’Esprit dans toutes ses dimensions de salut : libération, justification, renaissance, sanctification, puissance charismatique, expérience mystique et fraternité. En reliant tout ceci au politique aussi bien qu’au personnel, au matériel aussi bien qu’au spirituel, il essaie de montrer le caractère holistique de la théologie de l’Esprit, un point qui est mis en valeur par le sous-titre de l’édition allemande originale » (p 61).

lire plus

L’espérance et le Dieu crucifié. La réception de l’œuvre de Jürgen Moltmann dans la théologie francophone

L’image contient peut-être : 1 personneLe 10 décembre 2020, à l’Institut protestant (Paris), Rodolphe Gozegba a soutenu une thèse de doctorat: « L’espérance et le Dieu crucifié. La réception de l’oeuvre de Moltmann dans la théologie francophone » et il a reçu le titre de docteur en théologie avec la mention: félicitations. Voici la présentation de sa thèse lors de la soutenance
Monsieur le Président, Madame et Messieurs les membres du Jury, chers professeurs,

J’ai l’honneur aujourd’hui de vous présenter mon travail de thèse de doctorat en théologie
ayant pour sujet : « L’espérance et le Dieu crucifié. La réception de l’œuvre de Jürgen
Moltmann dans la théologie francophone ».

lire plus

Jurgen Moltmann, une pensée pour aujourd’hui

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/41lk2Tz99hL._SX329_BO1,204,203,200_.jpg
Ce texte a été rédigé par Marie Reine Caselani, chrétienne catholique à Strasbourg. Il rapporte sa découverte personnelle de l’œuvre de Jurgen Moltmann à la suite d’un dialogue avec Rodolphe Gozegba, pasteur à la paroisse protestante d’Illkirch

Je ne connaissais pas Jürgen Moltmann, n’avais même jamais entendu prononcer son nom !

Je l’ai découvert grâce à Rodolphe Gozegba, jeune doctorant sur « les réceptions de la théologie de Moltmann dans le monde francophone » et ma vision du monde et de Dieu a changé.

Rodolphe à qui sa rencontre avec la théologie de Moltmann a permis de surmonter le désespoir engendré par de graves exactions commis dans son pays natal, la Centrafrique, en 2013, veut désormais transmettre le message d’espérance donné par Moltmann, à l’Afrique et plus spécifiquement à ses compatriotes.

Je suis la première à avoir pu bénéficier de cette transmission. Les semaines de confinement pour cause de coronavirus m’ont de surcroit laissé l’opportunité et le temps de me plonger dans certains livres de Moltmann et notamment celui écrit en 2012 Intitulé De commencements en recommencements. Une dynamique d’espérance, édité par l’Empreinte Temps présent, pour m’imprégner plus profondément de ses idées et me laisser interpeler par elles.

lire plus

Une théologie pour notre temps

Qui est Jürgen Moltmann ?

L’autobiographie de Jürgen Moltmann

Dans les transformations en cours dans notre vie sociale et culturelle, de nouvelles représentations, de nouveaux ressentis apparaissent auxquels correspondent de nouveaux questionnements. Ainsi la théologie est-elle sollicitée pour proposer une vision selon laquelle le message biblique puisse être interprété en des termes qui donnent du sens à ces nouvelles manières de voir et ouvrent un horizon qui éclaire nos démarches.
Il nous paraît que notre époque se caractérise, entre autres, par deux grandes orientations : une tendance à l’unification, une accélération du mouvement. Il va de soi que la globalisation rapproche les pays et les continents. Mais, au plan de la culture, on assiste également à une réduction des cloisonnements, à un affaissement des barrières. Ainsi les approches systémiques et holistiques gagnent en influence. Au cours des derniers siècles, le mouvement a pris le pas sur la répétition, l’immobilité. Aujourd’hui visiblement, ce mouvement s’accélère. Comment envisager l’avenir ?

Lire la suite

Eclairages

Le Dieu vivant et la plénitude de vie

Face à nos questions existentielles, une théologie pour la vie en dialogue avec la culture contemporaine. Aujourd’hui, dans la lignée de ses nombreux ouvrages , le nouveau livre de Jürgen Moltmann publié par le Conseil Œcuménique des Eglises, s’intitule : « The living God and the fullness of life »

Lire la suite

Approches existentielles

Un témoignage de Jürgen Moltmann Parce que nous croyons que le principe de la vie, c’est l’amour comme le cœur de ce que nous vivons et de ce à quoi nous sommes appelés, tel que Jésus l’exprime en une parole magistrale (Mat 22.37-40),

Lire la suite

Enjeux collectifs

Dialogue théologique entre Elisabeth Moltmann-Wendel et Jürgen Moltmann Depuis les années 1960, on a vu apparaître une vision nouvelle de l’humanité portée par la dynamique d’une communion spirituelle. Un aspect de cette évolution réside dans la montée d’un nouveau…

Lire la suite

Jalons

Genèse de la pensée de Jürgen Moltmann A notre époque, un moment où la conjoncture internationale s’est assombrie, pour y faire face, aller de l’avant, nous avons besoin d’une dynamique d’espérance.

Lire la suite

Paroles de lecteurs

Quelques articles…

Découverte de quelques articles passionnants

.

Jurgen Moltmann, une pensée pour aujourd’hui

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/41lk2Tz99hL._SX329_BO1,204,203,200_.jpg
Ce texte a été rédigé par Marie Reine Caselani, chrétienne catholique à Strasbourg. Il rapporte sa découverte personnelle de l’œuvre de Jurgen Moltmann à la suite d’un dialogue avec Rodolphe Gozegba, pasteur à la paroisse protestante d’Illkirch

Je ne connaissais pas Jürgen Moltmann, n’avais même jamais entendu prononcer son nom !

Je l’ai découvert grâce à Rodolphe Gozegba, jeune doctorant sur « les réceptions de la théologie de Moltmann dans le monde francophone » et ma vision du monde et de Dieu a changé.

Rodolphe à qui sa rencontre avec la théologie de Moltmann a permis de surmonter le désespoir engendré par de graves exactions commis dans son pays natal, la Centrafrique, en 2013, veut désormais transmettre le message d’espérance donné par Moltmann, à l’Afrique et plus spécifiquement à ses compatriotes.

Je suis la première à avoir pu bénéficier de cette transmission. Les semaines de confinement pour cause de coronavirus m’ont de surcroit laissé l’opportunité et le temps de me plonger dans certains livres de Moltmann et notamment celui écrit en 2012 Intitulé De commencements en recommencements. Une dynamique d’espérance, édité par l’Empreinte Temps présent, pour m’imprégner plus profondément de ses idées et me laisser interpeler par elles.

Un Dieu en relation

Un Dieu en relationJ’ai apprécié différents textes sur la pensée de Moltmann

J’aime le rappel qu’il fait sur la pensée en terme de RELATION avec la Trinité. C’est une expression que j’emploie souvent.
Dans le même article (Dieu, communion d’amour) la pensée qui exprime la communion trinitaire :  » Aucun ne précède l’autre en éternité ou n’excède l’autre en puissance et en grandeur » me conforte dans l’idée d’un Dieu d’amour est non d’un Dieu qui impose sa toute puissance (ni à son fils ni à l’esprit ni à ses enfants), et je me dis que nous sommes appelés à être à son image: « une communauté non hiérarchique ». En ce sens la vision trinitaire est une grande inspiration.
D’autre part, je suis également très sensible au chant évoqué dans ce texte: « Tous unis dans un lien d’amour ». En effet ce chant est un beau résumé de cette pensée.

Jürgen Moltmann : un théologien pour une eschatologie écologique

Jürgen Moltmann : un théologien pour une eschatologie écologique, un théologien en phase avec le monde moderne, un théologien qui invite à la méditation

Selon Michel Durand, prêtre du Prado sur son blog : « En manque d’Eglise »

« L’annonce du Christ et l’espérance qui se tourne vers lui incluent l’amour de la terre et l’espérance pour elle : une eschatologie écologique », c’est le titre d’un article (1) de Michel Durand, prêtre du Prado, dans son blog : « En manque d’Eglise ».

Méditer avec Jürgen Moltmann
Or, dans cet article, Michel Durand s’interroge sur la signification du « Royaume ». Et là, nous dit-il : « Je pense avoir lu des études théologiques de Jürgen Moltmann depuis les années 90.

Pour nous contacter

 

Pour tout commentaire lié à un texte, vous pouvez utiliser la fonction présente au bas de de chaque article.

Si vous désirez nous joindre directement, n’hésitez pas à utiliser le formulaire ci-dessous